INFOS-FLASH


Dernière mise à jour
24 novembre 2016 à 09h20
CINEMA SENIORS
Prochaine séance le mardi 29 novembre 2016 à 14h
Cinéma LE REX
Tarif : 3.50€
Film : Ma famille t'adore déja.
Construisez à Margon
cliquez ici
Distribution des Sacs Jaunes
Dates des permanences
cliquer ici
j'éco-RENOV'dans le Perche
Informations concernant l'élection syndicale TPE qui aura lieu du 28 novembre au 12 décembre 2016
 
CONCOURS-PHOTO


 
CONCOURS PHOTOS 2017
 
« L’arbre et l'eau!»

RÈGLEMENT DU CONCOURS
BULLETIN D'INSCRIPTION AU CONCOURS
AFFICHE
 
PROCHAINES MANIFESTATIONS


 
LE PETIT MARCHÉ


 

Marché de producteurs locaux
TOUS LES VENDREDIS
de 15h00 à 19h
Halle de Margon
 
LA MÉTÉO


 
MISE EN CONCURRENCE


 
SITUATION GÉOGRAPHIQUE


 
 
Résister !

Résister à la baisse des effectifs de notre école pour éviter la fermeture d’une classe.
Le Conseil Municipal a validé l’idée d’ouvrir l’école de Margon aux enfants dont les parents habitent dans la Communauté de Communes du Perche car la compétence scolaire sera transférée tôt ou tard à notre CdC comme c’est déjà le cas dans la majorité des Communautés de Communes. L’étude de ce transfert n’a pas abouti : il faut savoir prendre du temps pour que les simulations financières et leurs conséquences ne lèsent aucune commune ; mais - sur le fond - le transfert est inéluctable dans l’intérêt de nos écoles.
C’est aussi dans cette logique, que nous avons réalisé deux lotissements, le Rocher et la Joletterie, et que nous allons en 2017 réaliser le lotissement de la Cour Jouvet puis la première tranche du lotissement de la Maçonnerie avec des petites parcelles en espérant l’installation de jeunes familles avec des enfants en bas âge.

Mais comment résister aux surcoûts de la vie en zone rurale, quand on sait que notre CdC doit prendre en charge le déploiement de la fibre optique alors que les opérateurs privés l’installent gratuitement sur le secteur Chartres-Dreux ? Le libéralisme aboutit à accroitre les disparités de traitement du territoire national : les opérateurs privés n’investissent que là où le retour sur investissement est rapide, tant pis pour le monde rural !
C’est ainsi que notre CdC va dépenser, malgré les 80 % de subventions (Département, Région, Etat, Europe) 1 787 000 Euros de 2014 à 2019 pour le déploiement de cette fibre optique alors que sur Chartres, on peut mettre cette somme dans de telles infrastructures pour rendre l’agglomération encore plus attractive telles que théâtre, cinéma, piscine, etc.

Comment refuser le transfert de certaines routes départementales aux communes ? Margon va être directement impactée par cette décision votée par Madame de Souancé et Monsieur Luc Lamirault, les conseillers départementaux de notre canton puisque la route de Brunelles, aujourd’hui RD 110-8, va devenir communale, malgré un vote défavorable de notre Conseil Municipal.
Son entretien va donc être entièrement à notre charge. Dans cette aberrante logique de voirie communale, nous devrions ne plus l’entretenir au-delà de la Genêtière puisque c’est la dernière habitation de Margon ! La "route de Brunelles" va-t-elle redevenir un chemin à peine carrossable dans les décennies futures dans la traversée du bois du même nom ? Est-ce ainsi que l’on va inciter les gens à revenir vivre en zone rurale ?

Je sais que la résistance a aidé à la libération du Perche. Je crains que nous puissions longtemps résister pour permettre la survie de nos campagnes si tout incite à l’installation des jeunes actifs dans les grandes agglomérations.